Quel plafond pour une assurance vie ?

En matière d’assurancevie, lorsqu’on parle de plafond, la plupart du temps on pense à la somme à retirer exonérée de fiscalité ou au montant du capital transférable suite à un décès. Mais dans une optique d’optimisation, il est important de connaitre les plafonds en matière d’assurance. En l’occurrence les divers abattements prévus à cet effet doivent être bien maitrisés par le souscripteur et ses bénéficiaires. En raison de cela, la question est de savoir s’il y a un plafond de versement.

Plafond ou non ?

Quel que soit le montant placé, l’assurance vie permet de vous constituer une épargne privilégiée. Mieux lorsque vous atteignez un certain seul, une partie de vos revenus peut ne pas être imposée. Ainsi vous aurez certains avantages fiscaux suivants : dans le premier cas, lorsque vous rachetez la totalité ou une partie du montant de votre placement, seuls vos intérêts seront imposés à un taux fiscal. Dans le second cas, lorsque le souscripteur décède, le capital sera transféré à ses bénéficiaires, qu’il aurait désignés lors de la souscription au contrat d’assurance vie. Retenez tout de même qu’il n’y a pas un plafond de fonds à atteindre en matière d’assurance vie. Mais la prime minimale à apporter tourne autour d’un montant de 100 euros. Pour toute la durée de votre assurance vie, vous pouvez gonfler votre capital, par des versements de primes périodiques voir réguliers. Il est à noter que l’absence de plafond, n’offre pas un avantage fiscal illimité.

Les intérêts sur capitaux ont-ils un plafond ?

Lorsque vous placez votre capital ou une partie du capital, en placement sécurisé et garanti par l’assureur, chaque année vous aurez des intérêts. Il s’agit dans ce cas de placement en fonds euro. Les intérêts dans ce cas ne sont pas plafonnés. Mais ils dépendront de la performance du fond euro de l’assurance vie choisie. Ainsi pour les meilleurs contrats, le taux imposable est compris entre 2,5 et 3%. Mais dans le cas où une partie ou la totalité du capital est investi en unités de compte(UC), il y aura un rendement de gains de plus-values. Ses intérêts ne seront donc pas plafonnés, ni à la hausse ni à la baisse. Vos gains et vos pertes seront dans ce cas liés à la performance des supports sur lesquels votre argent est investi. En résumé, il n’y a pas de plafond limite, pour le dépôt ou pour la constitution du capital, en matière d’assurance vie.

Laisser un commentaire